8 conseils en or pour rouler sous la pluie en toute sécurité

Des averses torrentielles s’abattent parfois en été. Rien de plus ennuyeux lorsque vous devez prendre la route. La pluie est en effet un facteur de risque pour les automobilistes. Carglass® vous donne quelques conseils pour vous aider à arriver à bon port, en toute sécurité.
  1. Adaptez votre vitesse

  2. Adaptez votre vitesse pour maintenir une adhérence optimale sur le bitume. Vous glisserez ainsi moins rapidement. Soyez particulièrement prudent pendant la première demi-heure, car, couplée à la boue et à l’huile sur la chaussée, la « première » pluie rend la route glissante.

  3. Maintenez une distance suffisante

  4. Il pleut à verse ? Restez concentré sur la route et observez une distance plus importante par rapport aux automobilistes qui vous précèdent. Prévoyez de l’espace en suffisance pour faire face à une urgence. Un petit truc pratique ? Divisez par deux la vitesse à laquelle vous roulez. Si vous roulez, par exemple, à 90 kilomètres à l’heure, la distance de sécurité raisonnable par rapport à votre prédécesseur est de 45 mètres.

  5. Contrôlez régulièrement la pression de vos pneus

  6. Une profondeur de profil et une pression des pneus adéquates vous évitent bien des soucis sur les routes mouillées. Vérifiez donc régulièrement si vos pneus sont en bon état. Comment savoir quelle est la pression idéale pour les pneus de votre voiture ? Vous trouverez généralement ces informations à l’intérieur du rabat du réservoir, dans la boîte à gants, sur le montant de votre portière ou tout simplement dans le manuel de votre voiture. Attention : le nombre mentionné sur le flanc des pneus n’indique pas la pression idéale, mais la pression maximale. N’utilisez donc pas ce chiffre en guise de référence.

  7. Accélérez progressivement

  8. Lorsqu’il pleut, il est important de ne pas accélérer trop vite. Vous garderez ainsi mieux le contrôle de votre véhicule et éviterez de glisser.

  9. Utilisez le frein moteur

  10. Par temps de pluie, n’enfoncez jamais brusquement la pédale de frein. Il est préférable d’utiliser le frein moteur. Un virage en vue ? Freinez plus tôt que vous le feriez en temps normal. Vous devez gravir une côte ? Passez à la vitesse supérieure. De quoi diminuer le risque de patinage. En descente, il est conseillé de rétrograder.

  11. Restez maître de votre véhicule en cas de dérapage

  12. Vous sentez que votre voiture commence à se déporter ? Gardez votre calme et luttez contre l’envie de piler sur le frein. Enfoncez la pédale de frein de manière maîtrisée. Inutile de paniquer : la plupart des chauffeurs parviennent à se tirer d’affaire en cas de glissade légère. Pensez également à essuyer vos chaussures sur le tapis de sol avant de prendre la route. Vous éviterez que vos pieds glissent des pédales.

  13. Évitez l’aquaplanage

  14. L’aquaplanage est un phénomène qui pourrait vous surprendre en cas de fortes pluies. Vos roues ne parviennent plus à évacuer l’eau, elles « flottent » sur la fine couche d’eau. Pour y échapper, suivez la trajectoire de la voiture qui vous précède. Tenez fermement votre volant et n’effectuez aucun freinage ni aucune manœuvre brusque.

  15. Que faire en cas d’aquaplanage ?

  16. Votre voiture glisse sur l’eau ? Restez calme. N’enclenchez pas tous les systèmes de freinage, au risque de bloquer vos roues. Relâchez lentement l’accélérateur et débrayez jusqu’à ce que vos pneus soient de nouveau en contact avec le sol. Mieux vaut ici aussi utiliser le frein moteur. N’entreprenez aucune manœuvre folle. Regardez bien la route devant vous et ne vous focalisez pas sur les obstacles.

Voilà comment arriver à destination sain et sauf !