L’Europe impose des systèmes de sécurité et d’aide à la conduite

L’Europe met la pression sur les constructeurs automobiles. À partir de 2022, toutes les nouvelles voitures de tourisme et tous les utilitaires légers devront être équipés de certains systèmes de sécurité et d’aide à la conduite. L’obligation s’appliquera aussi aux modèles existants dès 2024. L’objectif ? Réduire considérablement le nombre de décès sur la route. Les systèmes ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) accroissent, en effet, la sécurité routière. Votre nouvelle voiture comptera bientôt trente gadgets pratiques. Coup d’œil sur quatre d’entre eux…

L’Europe met la pression sur les constructeurs automobiles. À partir de 2022, toutes les nouvelles voitures de tourisme et tous les utilitaires légers devront être équipés de certains systèmes de sécurité et d’aide à la conduite. L’obligation s’appliquera aussi aux modèles existants dès 2024. L’objectif ? Réduire considérablement le nombre de décès sur la route. Les systèmes ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) accroissent, en effet, la sécurité routière. Votre nouvelle voiture comptera bientôt trente gadgets pratiques. Coup d’œil sur quatre d’entre eux…

1. Freinage automatique d’urgence

À partir de 2022, tous les nouveaux modèles et types de véhicules de tourisme et d’utilitaires légers devront être équipés d’un AEB (Automatic Emergency Brake), soit un système de freinage automatique d’urgence. Cette obligation s’appliquera à toutes les voitures neuves dès 2024. Les experts saluent cette décision : ce système est aussi important pour la sécurité que le port de la ceinture. En situation d’urgence, le système freine automatiquement, sans que vous deviez intervenir. Le freinage rapide permet d’éviter un accident ou d’en limiter la gravité.

2. Régulateur de vitesse intelligent

Chaque nouveau modèle ou type de voiture intégrera, dès 2022, un régulateur de vitesse adaptatif, ou ACC (Adaptive Cruise Control). L’Europe imposera aussi cette fonctionnalité dans tous les véhicules neufs à partir de 2024. Ce système intelligent est absolument indispensable à la sécurité. Si vos caméras repèrent un écart de vitesse entre votre voiture et un autre véhicule, votre voiture adapte automatiquement sa vitesse. Votre voiture actuelle ne dispose pas d’un tel système ? Inutile d’en acheter une neuve. Les voitures d’occasion ne sont pas visées non plus.

3. Boîte noire

À compter de 2022, l’Europe imposera une boîte noire dans tout nouveau modèle ou type de véhicule. Une obligation qui s’étendra à toutes les voitures neuves dès 2024. Le système prendra la forme d’un petit boîtier ou d’une minuscule puce qui enregistrera et sauvegardera certaines données durant la conduite. Il retiendra les informations pendant cinq à dix secondes et écrasera constamment les données désuètes. La boîte noire enregistrera :

  • l’heure et le lieu ;
  • la vitesse ;
  • la vitesse de freinage ;
  • le port de la ceinture ;
  • la position de l’accélérateur ;
  • l’utilisation des feux clignotants.

Vous faites un accident ? Votre boîte noire sera une mine d’informations. Elle permettra aux experts d’examiner les circonstances dans les moindres détails. Ils sauront quelles données votre voiture a reçues et quels choix vos systèmes de sécurité ont faits. De quoi éviter encore plus d’accidents à l’avenir.

4. Prise pour brancher un éthylotest antidémarrage

L’alcool reste un tueur silencieux sur les routes européennes, de même que la vitesse excessive et la distraction. Certains experts plaident donc en faveur de l’installation obligatoire d’un éthylotest antidémarrage dans toutes les voitures. Ce n’est toutefois pas encore à l’ordre du jour. Dès 2022, l’Europe obligera, malgré tout, les constructeurs automobiles à équiper chaque voiture d’une prise pour brancher un éthylotest antidémarrage. En Belgique, un juge peut imposer un tel dispositif aux conducteurs qui ont été contrôlés positifs à une alcoolémie supérieure à 0,8 ‰.

Cap sur des routes plus sûres !

Cette année, 62 % des voitures neuves (388 000) ont été équipées d’une caméra de pare-brise en Belgique, contre 56 % l’an dernier. Elles seront 68 % l’an prochain. En 2025, la moitié des voitures belges disposeront d’une caméra avant. Cette caméra transmet des images aux systèmes ADAS tels que le freinage automatique d’urgence, l’alerte de franchissement involontaire de ligne et la reconnaissance des panneaux de signalisation. La nouvelle législation européenne est une bonne nouvelle pour votre sécurité. Et elle ne s’appliquera pas qu’aux voitures : les utilitaires, les camions et les bus seront bientôt obligés d’intégrer certains systèmes de sécurité et d’aide à la conduite. Ensemble, mettons le cap sur des routes plus sûres !

Remplacement de pare-brise ou réparation de carrosserie ? Carglass® effectue aussi le recalibrage !

Si vous avez fait remplacer votre pare-brise ou réparer votre carrosserie, vous devez faire recalibrer vos caméras et vos capteurs. Un mauvais recalibrage peut entraver le bon fonctionnement de vos systèmes de sécurité et d’aide à la conduite. Vous mettez alors votre sécurité et celle des autres en péril. Prenez donc vos responsabilités : passez chez Carglass®.