Évitez l’aquaplanage par fortes pluies

Un déluge soudain ou une pluie intense prolongée ? Par temps de pluie, vos roues peinent parfois à évacuer l’eau, ce qui augmente le risque de glisser. Comment prévenir l’aquaplanage ?

Vérifiez vos pneus

Éviter l’aquaplanage ? Commencez par effectuer un contrôle régulier de vos pneus. Moins les rainures de votre pneu sont profondes, plus il lui est difficile d’évacuer l’eau. Il est donc indispensable de disposer d’un bon jeu de pneus d’une profondeur suffisante (au moins 3 mm) pour rouler sans danger sous la pluie. Contrôlez aussi régulièrement la pression de vos pneus. Elle est trop faible ? Vous risquez davantage de glisser.

Choisissez les bons pneus

Quels sont les pneus les mieux adaptés à la pluie ? Des pneus fins réduisent le risque d’aquaplanage, car ils « fendent » l’eau. Qu’il s’agisse de pneus été ou hiver importe peu. Libre à vous de décider de rouler avec des pneus été en été ou des pneus hiver en hiver. Une pluie battante en plein été ? Les pneus 4 saisons conviennent parfaitement et offrent une protection supplémentaire contre l’aquaplanage.

Adaptez votre conduite

Une forte pluie s’abat sur la chaussée ? Votre voiture ne parviendra peut-être pas à évacuer l’eau. Vous flotterez alors sur une fiche couche d’eau. Redoublez de vigilance, surtout pendant la première demi-heure. Les premières pluies sont les plus dangereuses. Couplées à la boue et à l’huile sur la chaussée, elles rendent la route glissante. Adaptez votre vitesse si vous glissez. Plus vous roulez vite, plus vos roues doivent évacuer d’eau.

Restez à bonne distance de la voiture qui vous précède

Des pluies torrentielles ? Maintenez une distance plus importante avec votre prédécesseur. Commencez, par ailleurs, à freiner plus tôt qu’habituellement. La distance de freinage est deux fois plus longue que la normale lorsque la chaussée est mouillée.

Freinez et changez de vitesse correctement

Prévenir l’aquaplanage ? Utilisez le frein moteur. Une bien meilleure idée que de piler sur le frein. Un virage en vue ? Freinez plus tôt que vous le feriez en temps normal. Vous devez gravir une côte ? Passez à la vitesse supérieure. De quoi diminuer le risque de patinage. En descente, il est conseillé de rétrograder. Accélérez, en outre, doucement, au risque de déraper. Vous commencez à vous déporter ? Passez la deuxième vitesse pour réduire la pression sur les pneus.

Désactivez le régulateur de vitesse

Vous aimez rouler avec le régulateur de vitesse ? Vous avez tout intérêt à le désactiver en cas de risque d’aquaplanage. Si votre voiture glisse, le régulateur de vitesse continuera, en effet, de faire tourner vos roues à la vitesse réglée, alors que l’idéal est alors de ralentir. La vitesse de réaction en cas d’aquaplanage est en outre plus lente si le régulateur de vitesse est activé. N’hésitez donc pas à reprendre les commandes en cas de pluie. De quoi rouler sans danger.

19 août 2019