Voici comment utiliser correctement l’airco de votre voiture

À l’arrivée des températures estivales, on dit « merci » à la climatisation. Panique ! Comment utiliser au mieux ce système de refroidissement ?

Ouvrez les vitres de votre voiture lorsque vous démarrez

Il fait une chaleur accablante ? Ne réglez pas immédiatement l’airco à pleine puissance. Ouvrez les vitres un moment lorsque vous entrez dans votre voiture, de sorte à laisser s’échapper l’air chaud. Remontez ensuite toutes les vitres pour permettre à la climatisation de faire son travail.

Limitez l’écart entre les températures intérieure et extérieure

La météo est tropicale ? Évitez de régler la climatisation sur des températures glaciales. Vous consommerez ainsi moins de carburant et vous ne souffrirez pas trop des différences de température. Il est recommandé de ne pas dépasser un écart de 6 degrés entre la température intérieure et la température extérieure. Un système de climatisation automatique réglera la température idéale pour vous.

Allumez régulièrement l’airco

Même après l’été, allumez régulièrement la climatisation. Le faire permettra à l’huile du système de lubrifier les pièces. Le fait de ne pas utiliser la climatisation entraîne, en effet, une usure excessive.

Utilisez la climatisation intelligemment

Lorsque la climatisation est activée, votre voiture consomme entre 5 % et 8 % de carburant en plus. Évitez donc d’utiliser votre ventilateur préféré à tort et à travers. Votre voiture doit fournir un effort supplémentaire ? Un trajet dans les montagnes ou avec une remorque ? Utilisez la climatisation avec parcimonie.

Éteignez l’airco à temps

La climatisation n’a pas besoin de tourner à fond jusqu’à la fin du trajet. Pensez à la désactiver environ un quart d’heure avant d’arriver à destination. Le condenseur pourra ainsi commencer à sécher. Résultat : un risque réduit de bactéries, qui apprécient les zones humides.

Faites réviser votre système de climatisation régulièrement

Il est conseillé de faire inspecter et remplir votre système chaque année. L’entretien n’est nécessaire qu’une fois tous les cinq ans. Faites néanmoins remplacer les filtres intérieurs et les filtres à pollen sur une base régulière, lors d’un petit ou d’un gros entretien. L’idéal pour éliminer les mauvaises odeurs.

Bon voyage, au frais !